Espace Conducteurs

Ce que vous devez savoir sur le contrôle technique des poids lourds

Un véhicule utilisé pour le transport routier est soumis au contrôle technique à une fréquence qui varie selon son type.
Cette obligation relève du dirigeant de l’entreprise, mais sachant que c’est votre sécurité qui est engagée, n’hésitez pas à lui rappeler !

01 - Quel Véhicule doit passer le contrôle technique ?

Le contrôle technique périodique des véhicules automobiles en Algérie a été rendu obligatoire par la loi n° 87- 09 du 10 février 1987 relative à l’organisation, la sécurité et la police de la circulation routière, et il est devenu effectif à partir de février 2003. Il est effectué au niveau des agences de contrôle agréées par le Ministère des Travaux Publics et des Transports conformément aux dispositions du décret n° 88-06 du 19 janvier 1988 fixant les règles de la circulation routière, modifié et complété.
  • Fréquence
Catégorie de véhicules Périodicité
Transport en commun de personnes / Taxis / Auto-écoles / Ambulances / Transport des matières dangereuses. Chaque 06 mois
Transport de marchandises (PTAC supérieur à 3.5 Tonnes) Chaque année
Transport de marchandises (PTAC inférieur ou égal à 3.5 Tonnes) Chaque année
Véhicules de dépannage / Véhicules de location Chaque année
Autres catégories de véhicules Tous les 02 ans pour les véhicules de moins de 06 ans d'âge,
Tous les ans pour les véhicules de plus de 06 ans d'âge.
Toutes les catégories de véhicules A chaque changement de propriétaire,
A chaque ré-immatriculation du véhicule,
A chaque transformation notable
  • Sanctions
    Les contrevenants s’exposent aux sanctions suivantes :
  • Amende de 20 000 DA à 50 000 DA
  • Peine d’emprisonnement d’une durée de deux (2) à six (6) mois
  • Suspension du permis de conduire pour une durée d’une (1) année et son annulation en cas de récidive

02 - Quels sont les points à surveiller de la responsabilité du conducteur ?

Vous devez vérifier :
  • Avant la mise en route du moteur
  • Les niveaux
  • L’huile moteur
  • Les circuits hydrauliques (assistance de direction)
  • L’eau et le carburant
  • Le filtre à air
  • L’absence de traces d’eau, huile de graisse ou de carburant sous le véhicule pour détecter des fuites éventuelles
  • Après la mise en route du moteur
  • Le fonctionnement de la signalisation électrique du véhicule
  • La pression des pneumatiques par un contrôle visuel, sans oublier la (ou les) roue(s) de secours
  • La propreté des glaces, rétroviseurs et plaques
  • La position des rétroviseurs
  • La pression d’air
  • Le bon fonctionnement du frein principal
  • L’absence de fumées et bruits anormaux
  • En cours de conduite
  • Soyez attentif aux bruits, aux réactions du véhicules et rendez compte des anomalies
  • Après la mise en route du moteur
  • Le fonctionnement de la signalisation électrique du véhicule
  • L’état des pneumatiques, de la suspension, des traces éventuelles sous le camion qui indiqueraient une fuite
  • Il est aussi recommandé d’être vigilant et de prendre toutes les précautions nécessaires contre le vol. Des listes de parkings gardés sont publiées régulièrement dans la presse professionnelle

RECOMMANDATION D'ÉQUIPEMENT SELON LE TYPE DE VÉHICULE

Obligation d’équipement selon le type de véhicule
Types de véhicules Types d’extincteurs
Véhicules à moteur (camions) d’un PTAC supérieur à 3,5t sans excéder 7,5t 1 extincteur de cabine d’au moins 2 kg
Véhicules à moteurs (camions) d’un PATC supérieur à 7,5t 1 extincteur extérieur d’au moins 6 kg
1 extincteur de cabine d’au moins 2 kg
ou
1 extincteur extérieur d’au moins 6 kg
Tracteurs routiers (pour semi-remorques) d’un poids maximal supérieur à 3,5t 1 extincteur de cabine d’au moins 2 kg
Semi-remorques d’un PATC supérieur à 7,5t 1 extincteur extérieur d’au moins 6 kg

04 - Quels sont les documents à fournir lors du contrôle technique du camion ?

  • La carte grise ou le récépissé de dépôt de dossier de demande de carte grise, doit être obligatoirement présentée avant chaque visite de contrôle
  • Les véhicules de transport de marchandises dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 3,5 tonnes doivent être présentés à la visite en charge (2/3 du PTAC au minimum)
  • Les procès-verbaux précédents (ou le carnet d'entretien pour la première visite au niveau d'une agence de contrôle agréée)
  • Sont exemptés de cette exigence les véhicules suivants : transport de matières dangereuses,
    les bennes à ordures ménagères,
    transport de bétail.
  • Il est conseillé de vérifier lorsque le véhicule est concerné: la validité du ou des extincteurs
    La validité des différentes épreuves ou visites (citernes ou flexibles), pour les transports de matières dangereuses

05 - A quoi correspondent les niveaux de sanction ?

  • Le contrôle technique des véhicules automobiles porte, après vérification de la concordance des numéros de série et d’immatriculation, sur les organes suivants du véhicule :
  • le freinage
  • la direction
  • la visibilité
  • l’éclairage et la signalisation
  • la liaison au sol
  • la structure et la carrosserie
  • les équipements
  • les organes mécaniques
  • la pollution et le niveau sonore
  • Résultat :

1. Véhicule accepté.
2. Véhicule refusé sans interdiction de circuler (contre-visite)
3. Véhicule refusé avec interdiction de circuler