Actualités


 

23.03.2021

Résultats commerciaux 2020 : renault trucks, engagé au plus près de ses clients, a maintenu ses positions

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Dans une année marquée par une crise sanitaire sans précédent, la priorité de Renault Trucks a été de préserver l’activité de ses clients. Plus de 90 % des points de vente et de service Renault Trucks ont continué d’accueillir les clients et leurs camions durant le pic de la crise. Dans ce contexte inédit et malgré une baisse de ses volumes avec un total de 41 117 véhicules facturés en 2020, Renault Trucks a maintenu ses parts de marché. Un indicateur positif : Renault Trucks enregistre une hausse de ses prises de commandes de 12 % par rapport à l’année précédente.

 

Plus de 90 % du réseau commercial Renault Trucks ouvert au pic de la crise

Le 18 mars 2020, pour protéger la sécurité de ses salariés, Renault Trucks a décidé de fermer ses quatre usines françaises. La reprise progressive de la production a débuté le 23 avril 2020.

Cependant, se tenir aux côtés de ses clients et les aider à continuer leur mission, capitale en ce temps de crise, a été la priorité numéro un de Renault Trucks en 2020. Pendant le confinement général au mois de mars, le constructeur est parvenu, grâce à la mise en place de règles sanitaires ultra strictes, à maintenir plus de 90 % de son réseau de points de vente et de services ouvert dans le monde.

Baisse des facturations, hausse des prises de commandes

La situation sanitaire et la crise économique qui en a résulté ont fortement impacté le marché du poids lourd en 2020. Le volume de facturation de Renault Trucks en 2020 a suivi la tendance du marché, avec un atterrissage à 41 117 véhicules, en recul de 24 %.

Des facturations qui se répartissent comme suit :

Répartition des facturations par destination

  • Europe (France exclue) : 19 019 véhicules facturés
  • France : 17 937 véhicules facturés
  • Reste du monde : 4 161 véhicules facturés

 

Répartition des facturations par tonnage

  • Gammes lourdes et intermédiaires : 26 246 véhicules facturés
  • Véhicules utilitaires : 14 871 véhicules facturés

Un indicateur positif est à souligner, sur l’année 2020, Renault Trucks enregistre une hausse de ses prises de commandes de 12 % par rapport à 2019.

Maintien des parts de marché en Europe, leader incontesté en France

En Europe, grâce à la mise en place d’organisations dédiées à la marque, grâce à la création d’offres flexibles, spécifiquement adaptées aux besoins des clients en période de crise, Renault Trucks a maintenu ses positions dans un marché turbulent.

Sur le marché européen des véhicules de plus de 6 tonnes, le constructeur français enregistre une part de marché stable de 8,5 % en 2020. Avec une part de marché inchangée sur le segment des véhicules de plus de 16 tonnes à 8,8 % et une part de marché gammes intermédiaires (6-16 tonnes) à 6,6 %, en hausse de 0,3 pt.

En France, sur son marché domestique, Renault Trucks reste leader incontesté avec une part de marché >6t à 28,3 %, en hausse de 0,6 pt.

Un indicateur positif : au dernier trimestre 2020, Renault Trucks a enregistré une hausse de ses prises de commandes de 40 % par rapport à l’année précédente (Q4 2020 vs Q4 2019)

Des volumes en hausse de 16 % à l’international

A l’international, Renault Trucks enregistre une hausse de 16 % de ses volumes de facturation.

2020 a notamment été marquée par une forte reprise en Algérie, marché historique pour Renault Trucks, avec 1 100 camions facturés, soit une augmentation de 80 % par rapport à 2019. Grâce à son usine d’assemblage implantée à Meftah, le constructeur français conforte sa position de leader en Algérie avec 47,8 % de parts de marché sur le marché des constructeurs européens de plus de 16 tonnes.

En Turquie, dans un marché très dynamique, Renault Trucks a enregistré une très forte progression de ses volumes de facturation, passant de 640 véhicules en 2019 à 1 061 en 2020.

De bonnes performances en Afrique sub-saharienne sont à relever, où Renault Trucks propose une offre de véhicules d’occasion dédiée (Renault Trucks T X-Port et T X-64, camions transformés à la Used Trucks Factory). Renault Trucks commercialise également sur ces marchés une édition spéciale de sa gamme K, à la sécurité renforcée, le Renault Trucks K Safety Edition.

Volumes record pour le véhicule d’occasion en hausse de 9 %

Le véhicule d’occasion (VO) est une activité stratégique pour Renault Trucks. Les actions menées par le constructeur en termes de spécification des camions neufs (en vue de leur arrivée future sur le marché du VO), les actions entreprises durant la crise sanitaire en termes de flexibilité de financement, facilité d’interruption des contrats, etc. ont permis au constructeur de tirer son épingle du jeu en 2020. Renault Trucks enregistre en effet un volume record de facturations avec 10 308 VO facturés, soit une hausse de 9 % par rapport à 2019.

Renault Trucks a également augmenté de manière significative sa performance en matière de services associés au VO, avec une pénétration des services en hausse de 4 points par rapport à 2019, s’établissant à 28 %. Le nombre de camions d’occasion vendus avec un contrat de garantie Selection a également connu une augmentation de 25 % en 2020.

Une position unique sur le marché du véhicule d’occasion

En matière de véhicule d’occasion, Renault Trucks adopte une approche en rupture avec ce qui existe sur le marché, fondée entièrement sur l’innovation. Unique sur le marché, cette démarche s’appuie sur l’upcycling et le recycling.

La meilleure illustration en est sa Used Trucks Factory, atelier spécialisé de transformation de camions d’occasion intégré au site industriel de Bourg-en-Bresse. Les transformations qui y sont effectuées font l’objet d’études R&D spécifiques et répondent, en termes de processus industriel de fabrication et de contrôle qualité, à un niveau d’exigence identique à celui appliqué dans la fabrication d’un véhicule neuf. 500 véhicules supplémentaires ont été fabriqués à la Used Trucks Factory en 2020 et de nouveaux modèles ont vu le jour cette année, comme le Renault Trucks T X-64, véhicule dédié aux marchés d’Afrique et du Moyen-Orient.

Renault Trucks poursuit également la mise en œuvre de sa propre filière de recyclage et de réutilisation de pièces pour poids lourds, avec Indra Automobile Recycling. Un projet validé par l’ADEME.

Véritable pionnier dans sa manière d’aborder le véhicule d’occasion, Renault Trucks transforme l’activité et les habitudes d’achat et accélère sa transition vers une économie circulaire.

Renault Trucks continue d’investir massivement dans la mobilité électrique

S’agissant de mobilité électrique, Renault Trucks affiche des objectifs ambitieux en termes de volumes. Le constructeur annonce qu’en 2025, les véhicules électriques représenteront 10 % du volume total de ses ventes de véhicules ; en 2030 ils en représenteront 35 %. Avec pour objectif final de proposer, en 2040, 100 % de ses véhicules sans énergies fossiles.

Pour ce faire, le constructeur investit massivement. Depuis mars 2020, il a démarré la production de série de sa deuxième génération de véhicules électriques, dans son usine de Blainville-sur-Orne et commercialise aujourd’hui la gamme électrique la plus large du marché. Renault Trucks D Z.E., D Wide Z.E. et Master Z.E., une gamme qui s’étend de 3,1 à 26 tonnes et répond aux exigences urbaines de la livraison, de la distribution ou encore de la collecte de déchets.

Pour accompagner ses clients dans l’accélération de leur transition énergétique, Renault Trucks a mis en place une nouvelle organisation commerciale dédiée à la mobilité électrique.

En parallèle, le constructeur poursuit ses investissements pour étendre l’électrification de sa gamme de véhicules à tous les usages. Dès 2023, une offre électrique sera disponible pour chaque segment : distribution, construction et longue distance.